COVID-19

Covid-19, voyage en France, quarantaine, démarches consulaires... les réponses à vos questions

Face à la crise liée au coronavirus - Covid-19, les services de l’État et du ministère de l’Europe et des affaires étrangères, votre ambassade en particulier, sont pleinement mobilisés.

Les flux touristiques entre la France et les pays étrangers sont ouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Depuis le 19 juillet 2021, de nouveaux conseils et de nouvelles règles concernant les voyages internationaux entrent en vigueur en Irlande grâce notamment à la mise en place du Certificat numérique Covid Européen.

Dernière mise à jour le 27/07/2021

Compagnies aériennes : vous pouvez consulter les vols sur le site d’Air France. Vous pouvez également joindre Air France au +353 16 590 44 2 (Irlande) ou +33 9 69 39 36 54 (France). Consultez les sites de RyanairTransavia et Aer Lingus pour les informations sur leurs activités.

Compagnies de ferry : consulter les sites de Brittany FerriesIrish FerriesStena Line, pour plus d’informations sur les liaisons maritimes.

 Je prévois un déplacement international. Quelles sont les recommandations actuellement ?

Une limitation des déplacements s’impose pour ralentir la progression de l’épidémie dans le monde, du fait de la circulation très active du virus de la COVID-19 et de ses variants (les chiffres de la pandémie peuvent être consultés sur le site du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies).

Il convient de s’informer soigneusement et impérativement de la réglementation en vigueur en se référant notamment à l’alerte COVID-19 des conseils aux voyageurs sur le site France diplomatie.

Vous pouvez également retrouver pour d’informations sur le site Re-open UE

Je souhaite me rendre en France. Quelles sont les règles en vigueur ?

Restrictions lors de l’entrée en France

Les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers sont ouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.

Une classification des pays a été définie sur la base des indicateurs sanitaires. Les listes des pays sont susceptibles d’être adaptées selon les évolutions de la situation épidémique.

Par ailleurs, une augmentation du criblage et séquençage pour le variant Delta a été annoncé par le Premier ministre Jean Castex le mercredi 16 juin 2021, tout comme le renforcement du contrôle aux frontières dans les aéroports.

Par ailleurs, depuis le jeudi 1er juillet 2021, le pass européen, également intitulé « certificat COVID numérique de l’UE », entre en application au sein de tous les États membres, avec une période de transition de six semaines. Son utilisation est prévue au plan juridique jusqu’au 30 juin 2022. (listes à retrouver sur www.gouvernement.fr/info-coronavirus).

Classification des pays au vendredi 23 juillet 2021 sur la base des indicateurs sanitaires

  • Pays « vert » : pays et territoires dans lesquels aucune circulation active du virus n’est observée et aucun variant préoccupant n’est recensé. Il s’agit des pays de l’espace européen, auxquels s’ajoutent l’Albanie, l’Arabie Saoudite, l’Australie, la Bosnie, Brunei, le Canada, la Corée du Sud, les États-Unis, Hong-Kong, Israël, le Japon, le Kosovo, le Liban, la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Nouvelle-Zélande, la Serbie, Singapour, Taiwan, l’Ukraine, l’Union des Comores et Vanuatu.
  • Pays « orange » : pays dans lesquels on observe une circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. Il s’agit de tous les pays n’étant pas inclus dans les listes des pays « verts » et « rouges », par exemple le Royaume-Uni, pour qui une obligation de test de moins de 24h pour les personnes non vaccinées a été ajoutée.
  • Pays « rouges » : pays dans lesquels une circulation active du virus est observée avec une présence de variants préoccupants. Il s’agit des pays suivants : Afghanistan, Afrique du Sud, Argentine, Bangladesh, Bolivie, Brésil, Chili, Colombie, Costa-Rica, Cuba, Inde, Indonésie, Maldives, Mozambique, Namibie, Népal, Oman, Pakistan, Paraguay, République démocratique du Congo, Russie, Seychelles, Sri Lanka, Suriname, Tunisie, Uruguay et Zambie.

Il est fortement recommandé de ne pas voyager vers les pays/territoires classés « rouges » pour des raisons sanitaires. Tous les voyageurs en provenance de ces pays/territoires :

  • sont soumis au régime des motifs impérieux, dont la liste est précisée dans l’attestation de déplacement et de voyageétablie par le ministère de l’intérieur. En vertu de cette liste, peuvent notamment entrer en France : les Français, leurs conjoints et enfants, les ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen ou le pays dont ils ont la nationalité.
  • doivent présenter à l’embarquement, le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 48h avant le vol.
  • feront l’objet d’un test antigénique obligatoire à l’arrivée.

Pour ce qui concerne la quarantaine à l’arrivée en France pour les personnes en provenance des pays classés "rouges" :

  • les voyageurs vaccinés (schéma vaccinal complet, voir ci-dessus) devront s’engager à respecter un auto-isolement de 7 jours.
  • les voyageurs non vaccinés seront soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours, contrôlée par les forces de sécurité.

Pour tous les autres pays/territoires, notamment ceux classés « orange » pour des raisons sanitaires, il convient de consulter les conseils aux voyageurs pour la destination, afin de s’assurer des conditions d’entrée et de séjour en vigueur dans ce pays.

Dès lors, il convient, d’une part, de vérifier si le déplacement envisagé est soumis au régime des motifs impérieux (qui demeure la règle hors pays/territoires "verts", et qui peut être aménagé pour les personnes justifiant d’un parcours vaccinal complet (vaccins homologués par l’agence européenne des médicaments, totalité des doses prescrites et délai après la dernière dose variable selon le vaccin administré) et, d’autre part, de respecter les mesures sanitaires mises en place à l’entrée sur le territoire français, dans l’objectif de limiter la propagation du virus

Retrouvez toutes informations sur la liste des pays et les conditions de déplacements internationaux sur le site du Gouvernement

Quel que soit le pays de provenance, les personnes arrivées présentant des symptômes d’infection à la Covid-19 à leur entrée sur le territoire national se verront prescrire une mise en quarantaine ou, le cas échéant, le placement et le maintien en isolement par le préfet territorialement compétent.

Si vous avez transité par un pays tiers lors de votre voyage de retour vers la France, mais que vous n’êtes pas sorti de la zone internationale de l’aéroport durant moins de 24h, ce sont les règles du pays de départ qui s’appliquent.

Mesures applicables en France

À l’arrivée en France, il convient de télécharger l’application TousAntiCovid, de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination et de continuer à respecter scrupuleusement les mesures barrières et les mesures de distanciation, de porter le masque et d’être vigilant et responsable en cas de symptômes ou de contamination.

En cas de questions, sur les modalités d’application des mesures concernant l’entrée et le séjour en France, il est possible de s’adresser au numéro vert : 0800 130 000. ou au Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères au +33 (0)1 53 59 11 00

Il est fortement recommandé de consulter la page d’information du gouvernement.

Pour des informations générales ou pour se renseigner sur la situation en France, vous pouvez consulter :

Le Ministère des Solidarité et de la Santé a activé une plateforme téléphonique accessible au +33 (0) 800 130 000 (7 jours sur 7, 24h sur 24) qui permet d’obtenir des informations sur la Covid-19 et des conseils (non médicaux) pour ceux qui ont voyagé dans une zone où circule le virus ou côtoyé des personnes qui y ont circulé.

Vous pouvez aussi vous rendre sur la FAQ du Ministère des Affaires Étrangères français.

Je suis un professionnel du transport routier en Irlande et je prévois de me rendre en France. Quelles sont les règles applicables ?

Conformément au décret no 2021-248 du 4 mars 2021 (qui modifie le décret du 20 février), les professionnels du transport routier arrivant en France par voie maritime directe depuis l’Irlande dont le trajet a débuté en Irlande ne sont plus dans l’obligation de présenter un test PCR négatif ni une déclaration sur l’honneur.

Le décret no 2021-308 du 23 mars 2021 lève aussi cette obligation pour les chauffeurs routiers en provenance d’Irlande et se rendant en France via la Grande-Bretagnei. Il en est de même pour les chauffeurs routiers en provenance d’Irlande du Nord.

Tout transporteur routier qui arrive sur le territoire français doit présenter un certificat européen Annexe 3 pour les travailleurs dans le secteur des transports internationaux téléchargeable sur le site du ministère de l’Intérieur.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter les pages suivantes sur le site internet du Gouvernement irlandais

 Je suis en Irlande, où puis-je effectuer un test RT-PCR (examen biologique de dépistage virologique) ?

J’ai des symptômes de la Covid-19, comment obtenir un test PCR ?

Les services de santé irlandais se focalisent actuellement sur les patients présentant de réels symptômes de la Covid-19 : fièvre et au moins l’un des symptômes de maladie respiratoire (toux, essoufflements).

Si vous êtes malade, vous devez vous auto-isoler et contacter votre médecin traitant (votre GP) qui décidera de la nécessité pour vous de faire un test ou non (pour plus d’informations, cliquez ici) Les cas contacts ne seront pas testés en cette période. Si vous êtes cas contact, il vous est demandé de restreindre vos mouvements et de rester chez vous, même si vous ne développez pas de symptômes.

L’examen biologique de dépistage virologique (RT-PCR) est gratuit si vous avez développé des symptômes et si votre médecin traitant décide de vous prescrire un test.

Vous recevrez un SMS avec le lieu et la date de votre test, ainsi qu’un numéro de référence que vous devrez apporter lors de votre rendez-vous. Les tests se font sur rendez-vous uniquement (pour en savoir plus, cliquez ici)

Je n’ai pas de symptômes de la Covid-19, je souhaite voyager hors d’Irlande, comment obtenir un test PCR ?

Voici une liste non exhaustive de plusieurs centres de tests en Irlande :

Attention : l’ambassade attire l’attention des usagers sur le fait que cette liste est communiquée à titre d’information et n’engage pas la responsabilité de l’administration tant sur la qualité des prestations fournies que sur le montant des honoraires réclamés.

Dublin :

Cork :

Galway :

Limerick :

  • Randox (69€ test PCR ou 49€ test antigénique)
  • RocDoc (95€ test PCR ou 49€ test antigénique)

Pharmacies Boots(139€) (Cork, Dublin, Letterkenny, Galway, Kildare, Meath, Offaly, Waterford)
Tests à domicile : better2know

Il existe aussi des centres de tests du HSE « walk-in test centers » sans ordonnance et sans rendez-vous : https://www2.hse.ie/conditions/coronavirus/testing/covid-19-walk-in-test-centres.html
Attention, les résultats de ces tests ne sont pas acceptés par les compagnies aériennes au moment de l’embarquement. Si vous voyagez et si vous devez fournir le résultat négatif d’un test PCR ou antigénique, il vous faudra présenter un certificat émanent d’un centre de test dédié aux voyageurs

 Comment se faire vacciner quand on est Français résidant en Irlande ?

Deux options sont offertes aux Français établis à l’étranger pour se faire vacciner contre la covid-19 :
1/ soit localement, dans et par le pays de résidence dès lors qu’un vaccin reconnu par la France y est disponible ; c’est l’option à privilégier aujourd’hui.

Pour obtenir un vaccin gratuit contre le COVID-19, vous pouvez soit :
vous inscrire pour recevoir un vaccin quand ce sera votre tour
prendre un rendez-vous dans une pharmacie participante, si vous avez entre 18 et 34 ans ou 50 ans ou plus.

2 / soit à l’occasion d’un séjour en France, sous réserve de respecter l’ordre de priorité de la stratégie vaccinale nationale.

Pour en savoir plus :
Site du ministère des Solidarités et de la Santé : la stratégie vaccinale

 Quelles sont les mesures sanitaires applicables actuellement en Irlande ?

Mesures de restrictions sanitaires en vigueur sur le territoire irlandais :

Pass sanitaire  : depuis le 26 juillet, l’accueil à l’intérieur des restaurants et pubs est de nouveau ouvert aux personnes entièrement vaccinées ou guéries de la Covid-19 dans les six derniers mois, ainsi qu’aux enfants de moins de 18 ans dont elles ont la charge.

Le certificat numérique COVID de l’UE est la principale preuve utilisée pour accéder à l’accueil en salle. Une pièce d’identité avec photo pourra être demandée pour prouver que le certificat numérique COVID de l’UE, le carnet de vaccination HSE COVID-19 ou toute autre preuve d’immunité vous appartient.
Toutes les informations sur cette nouvelle mesure sont disponible sur le site du Gouvernement irlandais.

  • Les galeries, musées, bibliothèques et parcs d’attractions/de loisirs/fêtes foraines en plein air sont ouverts mais doivent respecter les mesures sanitaires (masques, distanciation, gel). Certains lieux n’ont pas rouvert.
  • Les théâtres et les cinémas sont ouverts mais acceptent une jauge maximale de 50 personnes.
  • Les boîtes de nuit, discothèques et casinos sont fermés.
  • Le nombre maximal d’invités pour les mariages est fixé à 50 personnes.
  • Le nombre maximal de personnes pouvant assister à un enterrement est fixé à 50 personnes.
  • Tous les commerces sont ouverts.
  • Les restaurants et les bars peuvent servir à l’extérieur tandis que le service à l’intérieur est limité aux clients des hôtels.
  • Les entraînements sportifs en plein air sont autorisés par groupe de quinze personnes maximum. Les gymnases, piscines, centres de loisir sont ouverts, mais uniquement pour des entraînements individuels.
  • Les autres activités sportives en intérieur, y compris les matchs, les entraînements et les cours, ne sont pas autorisées.
  • Les matchs sportifs en plein air sont autorisés, la participation devant être conforme aux règles applicables aux événements organisés en plein air.
  • Le nombre de personnes autorisées à participer à des événements organisés en plein air est fixé à maximum 200 personnes pour la majorité des sites et à maximum 500 personnes pour les sites en plein air d’une capacité minimale accréditée de 5 000 personnes, tels que les stades.
  • Les visites à domicile sont autorisées pour les personnes entièrement vaccinées ou ayant eu la Covid-19 au cours des neuf derniers mois qui peuvent rencontrer d’autres foyers à l’intérieur (sans masque ni distanciation sociale), sans limite concernant le nombre de personnes présentes.
  • Le télétravail reste la norme, sauf pour les tâches pour lesquelles une présence physique est nécessaire.

Retrouvez le texte complet ici.

Les autorités irlandaises recommandent de porter un masque dans les transports publics et dans les espaces en intérieur rassemblant un nombre important de personnes, comme les magasins.

Plus d’informations sur le site du HSE

Depuis le 19 juillet, l’Irlande utilise le Certificat Covid-19 numérique de l’Union Européenne (UE) pour les voyages en provenance de l’Union Européenne (UE) et de l’Espace Économique Européen (EEE).

Il est aussi recommandé de suivre l’évolution de la situation sanitaire et des consignes des autorités locales en consultant le site du ministère irlandais de la Santé.

Plus d’informations et recommandations sur la fiche Coronavirus et sur la page Risques sanitaires / Coronavirus ainsi que sur la plateforme « Re-open EU » de la Commission européenne.

Comment m’informer sur la situation et les consignes sanitaires à suivre ?

Comment m’informer sur la situation en Irlande ?

Pour empêcher le virus de se propager, il est impératif de suivre les recommandations des autorités locales sur :

Tenez-vous informé de la situation en consultant la rubrique Dernière minute des Conseils aux voyageurs pour l’Irlande sur le site français du Ministère des Affaires Étrangères français.

Vous pouvez aussi vous rendre sur la FAQ du Ministère français des Affaires Étrangères français.

Vous pouvez aussi vous rendre sur le site Re-open EU mis en place par l’Union européenne/

Comment recevoir des informations actualisées sur l’évolution de la situation de la part de l’Ambassade ?

Si vous êtes de passage en Irlande, inscrivez-vous sur le site Ariane afin d’être informé des actualités des conseils aux voyageurs pour l’Irlande.

Si vous êtes résident en Irlande et inscrit au Registre, des informations vous seront communiquées régulièrement en fonction de l’évolution de la situation à l’adresse mèl que vous avez indiquée.

Si vous êtes résident en Irlande mais que vous n’êtes pas inscrit au Registre, inscrivez-vous.

Suivez l’actualité sur :

Que faire si je pense avoir des symptômes de la Covid-19 ?

Si vous avez de la fièvre et des difficultés respiratoires, vous devez :

  • Restez chez vous, vous isoler des autres personnes, dans un endroit aéré et avec un téléphone ;
  • Appeler votre médecin traitant, ou le Health Service Executive (HSE) au 1850 24 1850 ;
  • En cas d’urgence, appelez le 999 ou le 112 ;
  • Ne voyagez pas hors d’Irlande ni à l’intérieur du pays.

Plus d’informations sur le site du HSE

Retrouvez des informations pratiques sur les modalités des tests, le rôle des médecins généralistes, le PPSN ou encore les hospitalisations dans un article dédié sur notre site en cliquant ici.

Attention  : nous avons été informés que les SMS envoyés par le HSE pour les rendez-vous de test pouvaient ne pas fonctionner sur les numéros de téléphone français ou étrangers. Nous vous invitons donc à donner votre numéro irlandais, ou celui d’une personne de confiance.

Vous pouvez également consulter le site maladiecoronavirus.fr

En France, la règle générale en cas de suspicion de la Covid-19 est de composer le 15.

Comment puis-je contacter des professionnels de santé francophones ?

Retrouvez en cliquant ici une liste de professionnels de santé francophones - médecins généralistes, psychologues, infirmiers - qui peuvent être contactés pour vous aider à faire face à l’épidémie de coronavirus.

Sauf mention contraire, ils sont français ou francophones.

Retrouvez notre liste de notoriété médicale complète ici.

Que faire si j’ai besoin de soutien psychologique ou d’aide en cas de problèmes financiers ou de logement ?

J’ai besoin d’un soutien psychologique, que puis-je faire ?

Si vous avez besoin d’un soutien psychologique, vous trouverez dans notre liste de professionnels de santé francophones les coordonnées de psychologues et psychothérapeutes.

D’autres dispositifs sont également en place pour vous aider à faire face :

  • Le réseau PsyExpat met en relation des expatriés avec des psychologues, psychiatres, psychanalystes et psychothérapeutes francophones.
  • Le HSE propose aussi une liste de dispositifs d’écoute en ligne et au téléphone.

Si vous ou quelqu’un de votre entourage est victime de violences domestiques, voici les organisations à contacter en Irlande :

J’ai un problème avec mon logement ou des difficultés financières, quelles structures peuvent m’aider ?

Si vous rencontrez des problèmes de logement ou faites face à des difficultés financières , des associations irlandaises à but non lucratif peuvent vous venir en aide. Retrouvez une liste d’associations dans cet article.

Et si je perds mon emploi en Irlande ?

Si je perds mon travail en Irlande et décide de rentrer en France, à quelle allocation aurai-je droit ?

Si vous perdez votre travail et décidez de rentrer en France, vous pouvez bénéficier pendant une durée de 3 mois après votre retour en France, de l’assurance chômage irlandaise.

Pour cela, vous devez remplir deux conditions :

  • Etre enregistré comme demandeur d’emploi en Irlande depuis au moins 4 semaines avant votre départ et bénéficier du Jobseeker’s Benefit.
  • Avoir fait une demande pour transférer le bénéfice de l’allocation chômage en France. Pour cela, vous devez impérativement, avant votre départ, solliciter un document portable U2. Pour plus d’informations, rapprochez-vous de votre centre de protection sociale.

Vous devrez par ailleurs vous inscrire auprès des services de Pôle Emploi dans les 7 jours suivant votre arrivée en France et accomplir en France les démarches de recherche d’emploi requises par Pôle Emploi.

Mes périodes d’activité à l’étranger seront-elles prises en compte pour la détermination de mes droits à assurance chômage en France ?

Si vous rentrez en France après avoir travaillé en Irlande, vos périodes d’activité dans ce pays peuvent être prises en compte pour déterminer vos droits à assurance chômage en France.

Avant votre retour, il vous faudra vous munir d’un formulaire U1, qui permettra de retracer les périodes où vous avez payé des cotisations sociales ouvrant droit à assurance chômage en Irlande. Après examen par Pôle Emploi, ces périodes peuvent être prises en compte pour calculer la durée de vos droits au titre du chômage en France. Votre salaire de référence ne sera en revanche calculé que sur la base de votre activité française. Vous devez faire la demande du document U1 auprès du Department for Social Protection.

Attention : pour bénéficier de l’assurance chômage en France, sauf exceptions, il faut y avoir travaillé au moins une journée. Rapprochez-vous des services de Pôle Emploi pour voir ce qui vous serait applicable.

Comment effectuer ces démarches auprès de Pôle emploi une fois arrivé en France ?

Il est possible d’accomplir les démarches sans se déplacer en contactant des conseillers Pôle Emploi disponibles par téléphone au 3949.

Pour en savoir plus, pensez à consulter les pages suivantes :

Si je rentre en France sans emploi, aurai-je le droit à l’assurance maladie ?

Oui, un amendement adopté au mois de mars supprime le délai de carence de trois mois pour bénéficier de l’assurance maladie, que pouvaient se voir opposer les Français qui n’étaient pas couverts soit via la Caisse des Français de l’étranger, soit via le bénéfice d’allocations chômage de leur ancien pays de résidence, soit parce qu’ils auraient trouvé un travail en rentrant.

Cette dérogation n’est en revanche valable, pour l’instant, qu’en cas de retour entre le 1er mars et le 1er juin 2020.

Irlande – Si mon emploi est affecté par la crise liée au coronavirus, à quoi ai-je droit ?

Pour connaître les dispositifs mis en place par l’Etat irlandais en réponse aux conséquences du coronavirus sur l’emploi, nous vous invitons à consulter, par exemple la fiche pratique de Citizens Information sur les dispositifs mis en place.

Que faire en cas de litige avec un fournisseur ou un prestataire ?

Je suis un particulier et j’ai un litige avec un fournisseur ou un prestataire suite à la suspension, l’interruption ou l’annulation d’un contrat (notamment billets d’avion ou de ferry, séjour linguistique, hôtel,...), du fait de la pandémie du coronavirus. Que dois-je faire ?

Des informations sont disponibles sur le site de la Direction Générale de Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes, pour les contrats conclus en France, ou par une société française selon la loi française.

Pour les contrats conclus en Irlande, ou selon la loi irlandaise la Competition and Consumer Protection Commission peut être saisie.

Quel est le dispositif de soutien aux Français de l’étranger mis en place par l’État ?

Le dispositif exceptionnel d’aide sociale (secours occasionnel de solidarité) mis en place en 2020 par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères dans le contexte de pandémie mondiale de Covid-19, est reconduit en 2021 sur les six premiers mois de l’année dans un premier temps.

Les assouplissements dont les règles d’attribution de ces aides en 2020 ont fait l’objet, restent en vigueur pour permettre au plus grand nombre de ressortissants français établis à l’étranger, durement affectés par la crise économique, d’en bénéficier. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quid des démarches consulaires (passeports, cartes d’identité, visas…) ?

En raison du passage au niveau 5, des mesures de restriction mises en place par les autorités irlandaises pour lutter contre la COVID-19, l’ambassade adapte ses services consulaires en concentrant l’ouverture au public aux démarches urgentes et essentielles.

La dégradation de la situation sanitaire conduit par ailleurs à réorganiser les horaires d’accueil du public au consulat et à réduire le nombre de créneaux pour les rendez-vous. L’impossibilité de visualiser et de choisir une date de rendez-vous sur la plateforme en ligne indique une indisponibilité de créneaux de rendez-vous (et non un problème technique) : merci de ne pas saturer la boite de messagerie consulaire et le téléphone de permanence.

Retrouvez toutes les informations sur les démarches consulaires en cliquant ICI.

Ma question ne figure pas dans cet article

Le ministère français des Affaires étrangères tient à jour sur son site une FAQ complète et détaillée.
Vous pouvez y accéder en cliquant ici.

Si vous n’avez toujours pas trouvé la réponse à votre question, vous pouvez adresser un e-mail à admin-francais.dublin-amba(@)diplomatie.gouv.fr

En cas d’urgence, cliquez ici ou contactez le Centre de crise et de soutien du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères au +33 (0)1 53 59 11 00.

 

Source

Similar news

No news available.

Events

Share this page Share on FacebookShare on TwitterShare on Linkedin